En 1821, l’ancien presbytère du Vieux Saint Etienne fut acheté par la municipalité de Rennes sous le règne de Louis XV III pour la création d’une école catholique tenue par une congrégation Les Frères Lhassaliens .

En 1879, après plus d’une année de conflits et de divisions (politiques), la laïcité est adoptée pour l’école de la rue d’Echange.

Les terrains récupérés sont vastes et en 1882 d’importants travaux sont envisagés. En 1883 officiellement, et avec la volonté locale exprimée par le maire de Rennes de l’époque M.Le Bastard ,l’école accueille plus de 400 élèves. .

L’école comprenait d’abord un cours primaire supérieur, puis une école primaire supérieure (E.P.S.), mais aussi des cours complémentaires de garçons.

ancien collège 1
ancien collège 1

Jusqu’en 1912 le cours complémentaire de l’école de la rue d’Echange est la seule véritable forme d’enseignement primaire supérieur public proposée aux garçons . Le directeur enseignait la morale et l’instruction civique 2h par semaine. Les instituteurs , selon les termes des journaux républicains, se devaient d’être des « serviteurs de la patrie ». Le règlement de l’établissement était très strict : ainsi en 1908 tous les matins, les élèves subissaient une inspection de propreté. Lorsque la deuxième sonnerie se faisaient entendre les instituteurs prenaient en charge leur classe qui devait, à ce moment là, être parfaitement rangée sous peine de sanction..

En 1888 la musique fait son apparition dans les programmes ; l’école est la seule à posséder un harmonium (sorte d’orgue).

En 1914, l’école devient une caserne pour les allemands, de même lors de la réquisition de 1940 à 1942. En 1944 les locaux sont réquisitionnés par l’armée américaine.

Deux journaux d’élèves ont été rédigé en 1937 et en 1938 se nommant le Godasticot et le Pantouflard, ils contenaient de la poésie, des blagues, des histoire et des mots d’élèves réclamant toutes sortes de choses.

En 1968 le CEG Echange devient CES et adopte la loi sur la mixité ; en 1977 on parle de Collège . A la rentrée 1978.1979 les vieux bâtiments cèdent leur place à de nouvelles constructions ; le collège qui présente alors une architecture très caractéristique de son époque ouvre sur la rue de Dinan mais conserve son nom .

Lors de l’anniversaire des 175 ans du collège, en 1996 a eu lieu une grande fête avec de nombreux préparatifs sur toute une année. Des spectacles et pleins d’activité produits par les élèves autant que par les professeurs ont eu lieu du 21 Mars au 1er Avril.